fbpx

Je positive !

blog I want a baby. Je positive. Sophrologie.

Un bébé. On entendra souvent dire que ce n’est jamais le bon moment pour faire un bébé.

On est prise dans « le parcours classique » : études, travail, mariage, maison et le bouquet final, le bébé. Parce que oui, on est prête ! On décide d’arrêter la pilule et on laisse venir. Et puis, si ça ne vient pas ce mois-ci, ce n’est pas grave parce qu’au fond je viens tout juste de l’arrêter. Sauf que le mois suivant, toujours rien…

Mais du coup, on peut tomber enceinte en combien de temps ?

Ah, ça, c’est une bonne question ! Et si seulement j’avais la réponse…

Tu le sais déjà, chaque femme, chaque corps est différent. Certaines tombent enceintes rapidement et, pour toi et moi, ça prend plus de temps. Beaucoup plus de temps. Beaucoup trop longtemps…

Et ça ne vient toujours pas. Des années passent et on est toujours au même point. Le point zéro ! Et plus le temps file, plus on fait une fixation dessus et moins on y croit !

Et moins on y croit, moins vite ça viendra.

Ok, mais on fait quoi alors ?

On change d’état d’esprit. On met notre cerveau en mode off, on supprime ses données sur ce sujet et on le nourrit avec de nouvelles informations. Des infos positives !

La loi de l’attraction et ses pouvoirs magiques !

Tu en as déjà entendu parler ? En résumé, c’est : « pensez positif et le positif viendra à vous » ! Autrement dit, nous attirons ce à quoi nous pensons.

Pour le dire autrement, si tu penses sans cesse que ça ne marchera pas, tu vas t’attirer l’échec.

Alors pour que le positif vienne à toi, on va doper ton cerveau de vitamines positives. Je vais t’aider via 4 astuces (il y en a plein d’autres mais celles-ci ont été efficaces pour moi) :

  1. Je me lève du bon pied : sortir du lit avec le sourire t’aidera à passer une (très) bonne journée.

J’imagine certaines d’entre vous lever les yeux au ciel et penser que c’est juste impossible. Alors oui, lorsque le réveil sonne tôt le matin (boulot oblige ou autre…), notre première pensée est de se dire « vivement ce soir que je me couche ! ».

Si tu es dans ce cas-là, tu instaures un nouveau rituel :  tu iras au lit 30 mn plus tôt. Et au lieu de passer ta fin de soirée à regarder des choses inutiles sur ton téléphone, tu liras quelques pages d’un bon roman ou d’un livre sur le développement personnel et la positivité (si tu as besoin de conseils sur de bons titres, n’hésite pas !).

Donc je répète pour tout le monde, tu te lèves avec un sourire aux lèvres en te disant que tu vas passer une bonne journée. Tu peux même rester 2 mn au lit à t’étirer plusieurs fois et en baillant (le fait de bailler détendra tout ton corps).

2. Je pense à ma future grossesse : oui, et de façon positive évidemment. Le conseil souvent donné est « arrête d’y penser ! ». On est bien d’accord que c’est juste impossible. Si tu es en plein traitement, tes journées sont rythmées au rythme des échographies de contrôle de follicules, de prises de sang et de piqûres quotidiennes. Comment arrêter d’y penser ? Perso, je n’ai jamais réussi !

Pour commencer, tu te crées ta/tes propre(s) affirmation(s) positive(s), tel un mantra que tu récites à voix haute ou dans ta tête.

Par exemple, la mienne était : « ça va marcher ! ». Avant mes rendez-vous, et aussi avant et pendant le transfert, pendant les 15 jours d’attente, etc… je me le répétais sans cesse et je parlais à mon ventre. Et tu verras, ça te procurera beaucoup de joie.

3. Je respire 4-4-6-2 : cet exercice de respiration est un bon remède pour faire le plein de sérénité. Parce que plus tu seras sereine, plus tu seras positive !

En position assise, le dos est droit. Prête ?

  • tu inspires par le nez en comptant (dans ta tête) jusqu’à 4.
  • tu retiens ta respiration en comptant toujours jusqu’à 4 et en détendant tous les muscles de ton corps
  • tu expires par le nez en comptant jusqu’à 6.
  • tu restes en apnée en comptant jusqu’à 2.
  • et tu recommences… 4-4-6-2.

4. Je chasse mes idées noires : on ne va pas se mentir, elles sont là, omniprésentes à nous gâcher la vie et elles arrivent n’importe quand et n’importe où. Et y’en a marre !!

Voici un remède qui t’aidera à les expulser automatiquement. Lorsqu’une pensée parasite pointe le bout de son nez : imagine que cette pensée est comme un gros nuage qui se met pile poil devant le soleil quand tu es tranquillement en train de te faire bronzer sur ton transat. Grrrr ! Dans ta tête, tu vas souffler sur ce nuage ou le chasser avec tes mains pour laisser réapparaître le soleil. Ce geste la fera disparaître et à toi de la remplacer par une pensée positive ou ton mantra peut-être ?

Pour conclure, j’aimerais te dire de te faire confiance et de faire confiance en ton futur bébé. Accorde-toi ces petits moments de répit qui te rendront plus heureuse. Et n’oublie pas : ça va finir par marcher !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cookie notice from Real Cookie Banner